4x4-mag
4x4-mag

Le seul webzine Avec un maximum d'infos Sur le monde de l'Off Road au Maroc... Sur 2 ou 4 roues !


Rallye Aïcha des Gazelles 2015 partie 1.



Notre journal vas suivre comme chaque année les évolutions des équipages Marocains.


Prologue et étape 1

Rallye Aïcha des Gazelles 2015 partie 1.
Prologue pour les Quads, les crossover et le 4x4: Cette année, pour ces 3 catégories, les Gazelles sont 288, de 18 à 70 ans à se présenter aux commandes d’un 4x4, d’un cross-over, d’un quad, d’un camion ou d’une moto. Pour presque les trois quarts des filles, il s’agit d’une première participation. Et pour ces 288 Gazelles de ces catégories, le prologue d’aujourd’hui s’avérait important…
Une courte boucle de 3 heures, environ 30 kilomètres et 3 balises à valider, c’était le programme du jour. Et ce prologue, toutes les Gazelles étaient impatientes de le parcourir. Les filles étaient à bloc et très motivées même si l’épreuve ne comptait pas dans le classement. Une épreuve « à blanc », certes, mais qu’elles n’ont pas pris à la légère pour se préparer comme il se doit à la première étape de demain. 
Dès le début du Prologue pour les Expertes, peu après la ligne de départ, le Djebel Ihrs a départagé celles qui prenaient un risque, pas forcément payant en termes de kilomètres et de temps. Une première illustration de la finesse du jeu ! Sur la carte, en théorie, caper permettait d’économiser 400 à 500 mètres par rapport à l’option contournement de l’obstacle… à condition de trouver une passe.

1° étape MECH IRDANE / MECH IRDANE – kilométrage idéal 180 km – temps estimé 9h00 Etape en boucle: après l’épreuve « à blanc » d’hier, c’est mêlé d’appréhension et d’enthousiasme que les Gazelles ont pris le départ ce matin de la première étape. A l’ordre du jour, 7 balises sur un parcours idéal de 191 kilomètres estimé à 9h20 de route. Dans les faits, ce fut beaucoup plus long, notamment pour toutes celles qui participaient au rallye pour la première fois.
Les quelques photos de l'étape 1.

Etape 2

ETAPE 2 - Vendredi 27 mars 2015 MECH IRDANE / NEJJAKH - kilométrage idéal 190 km – temps estimé 10h00 Etape en ligne.
Petit retour sur l’étape d’hier qui ne fut pas de tout repos pour tout le monde. Ludovic Taché, le directeur sportif l’admet : « à votre décharge, les reliefs n’étaient pas très bien identifiés, notamment entre la zone 6 et 7 ». « Ahhhhhh, merci de le reconnaître » murmurent les Gazelles à l’unisson.  Il y a eu de tout : des incohérences de navigation, des tankages, des crevaisons...
Aujourd’hui, c’est l’ « étape du chou-fleur ». Cette fameuse mousse végétale accumule la poussière et le sable qui volent. Tel un caillou, elle est très cassante pour la voiture. A éviter donc car elle pourrait donner du mal aux véhicules !
Pour cette 2ème étape, les Gazelles devront valider 8 CP. La première est sur la route en pointage automatique donc pas de pointeur ni de drapeau. Les parcours se dispatcheront dès le CP2. Un vent de Nord pourrait venir compliquer la visibilité mais la météo reste bonne. «Ne vous en faites pas, il n’y a pas de très grosse difficulté mais je n’ai pas dit que c’était simple non plus ! »
Les Gazelles devraient rencontrer des plantations : des palmiers c’est certain, des oliviers peut-être mais aussi des élevages d’oiseaux dans la zone du CP3. Derniers conseils : « regardez les indications de temps. Vous allez voir, c’est un peu plus long qu’hier… ». Et ce soir, changement de bivouac, les Gazelles avancent…
Les deux premiers CP ne devraient être qu'une formalité. Route indispensable pour rejoindre un territoire "classique" du rallye, celui des "choux fleurs"…
Cette drôle de plante qui ressemble à un gros choux fleur vert et gris qui en plus de ne pas être comestible est aussi dure que de la pierre. Il faudra savoir les éviter sinon le rappel à l'ordre sera immédiat.
En plus de cela, la zone est ravinée d'oueds plus ou moins profonds, plus ou moins franchissables. La pilote devra batailler, poser sa roue où il faut, mettre le coup de gaz opportun … Ce n'est pas les équipages de la catégorie CROSSOVER qui vont nous contredire.
Mais si seulement il n'y avait que cela… Car sur cette zone, en plus des difficultés du terrain, la navigation doit être sans faille. Il y a peu de reliefs marqués et souvent ils sont trop loin pour ne pas être masqués par les brumes de chaleur. Ainsi les repères sont bien souvent inexistants ou au mieux incertains.

Pour la catégorie Expert, rien de bien différent si ce n'est avant le dernier CP… Celui-là il est bien calé au fond de son oued sableux, il est beau et saura se faire mériter. Les accès pour faire le moins de kilomètres possible ne sont pas nombreux et la moindre erreur de stratégie se paiera immédiatement sur le compteur.

Après cette longue étape, la nuit au bivouac sera la bienvenue surtout que demain les pelles seront à coup sûr en action … Mais ça c'est demain !

Etape 3

NEJJAKH / NEJJAKH - kilométrage idéal 70 à 110 km – temps estimé 8h00 Etape en boucle
Pour cette étape, les Gazelles ont le choix entre 3 niveaux de difficultés de parcours : X, Y ou Z.
Le parcours X (couleur noire) est le plus engagé dans les dunes. Il sert de référence en terme de dificultés. Si un équipage choisit ce parcours et réussit tout les CP, il n'aura pas de pénalité.
Le parcours Y (couleur rouge) correspond au parcours intermédiaire en terme de difficultés. Si un équipage choisit ce parcours et réussit tout les CP, il sera tout de même automatiquement pénalisé de 90 kilomètres.
Le parcours Z (couleur bleue) correspond au parcours le plus abordable techniquement. L'équipage qui réalise ce parcours en validant tous les CP aura automatiquement 200 kilomètres de pénalités.
Cette pondération permet d'être équitable avec celles qui se seront mesurées au X. Que faire ? Prendre le risque de perdre beaucoup ? Ou celui d'être frustrée de s'être montrée trop timorée, ce qui est aussi pénalisant ? L'exercice demande donc, en plus d'une bonne conduite sur sable, une juste évaluation de ses capacités. 
Au final, cela permet à toutes les Gazelles de pouvoir se mesurer aux fameuses dunes de Merzouga en fonction de leurs capacités et de leurs souhaits.
Attention, une fois que les équipages auront validé le CP1, elles ne pourront plus changer de parcours !
La catégorie Expert a une nouvelle fois son propre parcours (Parcours F - couleur jaune) avec une difficulté de terrain plus engagée.
La catégorie Crossover (Parcours S - couleur bleu foncé) demeure elle en dehors des dunes sur un parcours alliant zones montagneuses, plateaux roulants et dunettes.
Au Briefing:
« Qui a perdu son cric ? Qui a perdu sa carte ? On a aussi retrouvé un soutien-gorge sur une balise. » Ce matin, avant d’entrer dans le vif du sujet, on se croyait un peu au bureau des objets trouvés ! Dominique Serra annonce ensuite aux filles qu’elles iront un sur la plage. Les Gazelles à la plage ? Plutôt les Gazelles sur les dunes ! « N’en faites pas une montagne » insiste Ludovic Taché, « roulez sans forcer, on ne lutte pas contre le sable, on l’apprivoise ! ». La règle d’or : dégonfler les pneus avant leur passage de manière à augmenter la motricité. Personne ne pourra échapper aux dunes aujourd’hui mais 3 trajectoires sont possibles, le Z pour les moins aguerries, le parcours Y pour les intermédiaires et le X pour les plus audacieuses.

Jusque là, les Gazelles restaient concentrées et à bloc. Dès la fin de la matinée, l’émotion en emporte certaines. Beaucoup de tankages, de sanglages, de pelletage, une fatigue qui commence à s’installer et l’impression de ne pas tout comprendre. Des larmes coulent, les visages se tendent. Heureusement, l’entraide entre Gazelles est plus que jamais présente. Mais tout cela, inutile de vous le décrire car toutes ces émotions que vivent les Gazelles, c’est unique et ça s’explique difficilement…
 

Etape 4 Marathon

Pour les Gazelles 2015, c’est l'heure de l’étape Marathon !
MECH IRDANE / OULAD DRÎSS - kilométrage idéal 335 km – temps estimé 20h00 Etape marathon

Après une journée de sable ayant commencé à puiser dans le capital énergie des Gazelles, il est temps de poursuivre avec la première étape marathon. Plus de 335 kilomètres en autonomie totale, pas d'assistance mécanique le soir, pas de ravitaillement carburant, un bivouac improvisé et 13 CP à valider sur les deux jours.

Sur la première journée et dès le premier tour de roues,les difficultés sont bien là. La navigatrice va devoir se surpasser et oser prendre des risques. Le plateau de l'Amada du Guir sera toutefois un bon guide si la visibilité le permet … Inch Allah.
Un quatrième CP pour recharger les réservoirs et les Gazelles vont s'engouffrer dans des reliefs et vallées très marqués. Ce ne sera encore pas facile de s'engager sur le bon passage. Certains se refermeront inexorablement pour ne laisser qu'un seul choix : celui de faire demi-tour et de perdre autant de kilomètres au compteur …

En fin de journée il faudra franchir un oued. Elles auront déjà traversé au cours des trois premières étapes ces rivières qui ne voient que quelques fois par décennie de l'eau … Mais là c'est un mythe que les Gazelles auront en face d'elles. Près de 6 kilomètres de largeur, plusieurs bras crevassés, des zones humides stoppant n'importe quel véhicule … Les équipes de reconnaissance ne nous contrediront pas ! L'oued Rheris.

Pour la catégorie Expert, les mêmes difficultés mais avec en bonus 2 CP dans le sable. Les chaussures vont encore se remplir de sable car même si les dunes vont leur apparaître comme peu élevées, c'est un sable très poussiéreux qui va s'offrir à elles … Et là, malgré leur expérience, la moindre erreur va se payer "cash" en minute de pelletage. Et pour renforcer la difficulté sur cette étape il ne faudra pas manquer de temps en fin de journée du lendemain pour pouvoir pointer les 13 CP.

Mais pour toutes nos aventurières, une fois l’oued passé, la récompense sera magique ! Un sable rose, des pierres couleur argent, des montagnes sculptées depuis des millénaires. Un terrain idéal pour le bivouac du soir, loin de l'effervescence des soirées précédentes. Une nuit sans lumière, rien que le ciel étincelant d'étoiles que nous n'apercevons jamais sous nos contrées.

Seconde journée, cette fois ce sont les plaines sablonneuses d' Hassi Bou Haiara qui s'offrent aux compétitrices. Du sable il y en aura pour toutes les participantes. Certes pas aussi majestueux que lors de l'étape de l'Erg Chebbi, mais pas forcément moins "fourbe"…. Il faudra là aussi bien choisir sa trace et que la confiance entre navigatrice et pilote soit totale.

Le retour au bivouac devrait être une bénédiction pour beaucoup. Les voitures pourront rejoindre leur atelier mécanique respectif pour se refaire une santé pendant que les équipages passeront par la tente restaurant pour se raconter les péripéties de ces deux jours autour d'un bon thé à la menthe.

Le temps s'accélère et le classement devrait prendre forme à l'arrivée de cette première étape marathon. Il serait sans doute présomptueux de dire que le podium est déjà figé, par contre il ne serait pas présomptueux de dire qu'il pourra déjà être perdu pour certaines.

Etape 5 Marathon

OULAD DRISS / FOUM-ZUID - kilométrage idéal 280 km – temps estimé 18h00 Etape marathon
La seconde étape marathon succède à la première qui elle-même succédait à l'étape reine des dunes. Encore deux jours pour venir à bout de ces 5 "journées folles".
La région de MHAMID, ses hommes bleus, son sable, ses collines, son oued Draa… et ses tempêtes !
Le vent, l'ennemi de ces deux jours. Déjà la navigation n'est pas aisée mais quand les éléments s'en mêlent alors tout se complique.
Cohésion parfaite attendue dans le véhicule. La navigatrice devant toujours se repérer et garder bien à vue les reliefs du vieux djebel. La pilote devra toujours recaler son cap car ici on ne met pas les roues où l'on veut, mais où l'on peut. Des dunettes innombrables interdisent tout le temps de garder un cap. En mer, on appelle cela la dérive mais ici pas de courant, juste des petits tas de sable mesurant à peine plus de deux mètres qui vous pousse, vous pousse, vous pousse… Ici on ne parle pas en kilomètre pour se déplacer mais en temps.
En fin de cette première journée, les meilleures attaqueront les dunes. L'erg est moins impressionnant que celui de MERZOUGA, mais cela n'est vraiment qu'une impression. La dune du Diamant surveillera les Gazelles durant toute leur progression.
Quoiqu'il en soit, toutes dormiront sur le sable ce soir. La soirée sera belle c'est sûr. Il faudra profiter de ce calme et encore une fois des étoiles. C'est la dernière nuit … entre Gazelles.

La matinée du lendemain sera consacrée au sable … encore ! Quel que soit le parcours choisi, les Gazelles traverseront l'Erg avec plus ou moins de difficulté, avec comme espoir d'apercevoir des Gazelles… mais cette fois les vraies.
Après ce sera le Lac IRIQUI. Ne pensez-pas que les équipages pourront se prélasser sur les berges. Ici point d'eau mais une traversée de plus de 10 km d'un espace lisse et sans relief  où l'on peut deviner la sphéricité de la terre… La montagne devant n'aura pas de pieds ou semblera immerger d'une zone d'eau immense.
Il faudra batailler contre la chaleur toute la journée pour ne pas perdre la lucidité. Les reliefs grandioses du M'daouer vont s'illuminer en fin de journée pour accompagner nos Gazelles jusqu'au bivouac.

Pour les Expertes, le premier jour offrira le même terrain accentué de "dos d'âne" sableux que pour les autres catégories. Le lendemain, il n'y aura toujours pas de choix de parcours possible. Elles vont une nouvelle fois profiter obligatoirement des dunes les plus compliquées. Après la traversée du lac IRIKI, ce ne sera pas plus simple. Ce sera peut-être une des zones les plus complexes en termes de navigation de cette 25ieme édition. En effet, si les reliefs sont marqués et paraissent être infranchissables, certains passages ouvriront la voie à un tracé proche de la perfection, faisant gagner ces kilomètres si précieux… encore faudra-t-il choisir le bon cap !

L'arrivée au bivouac sera une nouvelle expérience. Un reg fin et roulant. Des acacias éparpillés comme dans la savane…
Il sera alors temps de se reposer, de recharger les batteries pour une toute dernière étape, une toute dernière aventure.

La suite du descriptif des étape sur la page 2

 

Équipage 144

Rallye Aïcha des Gazelles 2015 partie 1.
ANNETTE CARCAUD Cadre administratif  1ère participation Auvergne/FR
Rekaia MAZZA Comptable 1ère participation Ile de France/MA
ISUZU DMax Catégorie: 4x4
EQ1 Annette Carcaud: cadre administratif : volontaire, persévérante, toujours souriante. Elle a découvert le RAG par une amie : un rallye à son image dont le maître mot est solidarité et partage. Elle s'est dit "Pourquoi pas moi". Elle s'est lancée dans le projet avec force et détermination Son message : réaliser un rêve c'est donner un sens à sa vie... EQ2 Rekaïa Mazza : comptable ; dynamique, enthousiaste, persévérante. Au départ un rêve de petite fille : faire le RAG. D'origine marocaine, née en France, elle souhaitait prouver que toutes les femmes d'Orient ou d'Occident peut aller jusqu'au bout de leur rêve. Son message: Être libre de faire un choix et se donner les moyens de réussir. Pour Annette et Rekaïa : une devise commune "Ce que femme veut, femme peut.
Sponsors
APOG-Allo Medic Assistance-ADI Kalfa-SES INTERIM-Blue search-EASTON 



Équipage 190

Rallye Aïcha des Gazelles 2015 partie 1.
Marie DEFLANDRE Restauratrice 2e participation Essaouira/MA
Sabine LUCIANI Architecte intérieur 2e participation Es Essaouira/MA
TOYOTA FJ Cruiser Catégorie: 4x4
Marie DEFLANDRE et Sabine LUCIANI Après une première expérience lors du Rallye 2014, dans une entente et une parfaite complémentarité, avec enthousiasme, Marie et Sabine veulent revivre ce projet hors du commun pour aller au bout de l’aventure et tenter un classement. Vivant toutes deux au Maroc depuis plus de dix ans, face à l’élan de soutien rencontré auprès des amis et commerçants d’Essaouira où elles vivent, face à la confiance accordée par de nombreux sponsors marocains, face à cet esprit d’équipe et de partage, cette joie de l’aventure leur donne envie de refranchir le cap en 2015. Sportives, courageuses et optimistes, elles unissent leurs forces et leurs connaissances pour vivre à fond ce pari et soutenir l'association Au Coeur de l'Amitié, pour les enfants démunis d'Essaouira
Sponsors
OUTDOOR Toiles et Voiles Marrakech-OCEAN VAGABOND ESSAOUIRA & DAKHLA - Windsurf Surf et Kitesurf-LE JARDIN DES DOUARS Ksar d'Hôtes - Essaouira-LIGNE ARDEVIVRE Ameublement & Decoration - Architectes intérieurs-LES FUMAISONS D'ESSAOUIRA - Poisson bio fumé artisanalement-ATMOSPHERE D'ARGANERAIE Architecte intérieur-ATMOSPHERE D'ARGANERAIE Architectes intérieurs & Décorateurs Essaouira Maroc-TAROSCAFE Essaouira-DAR LOULEMA Riad Essaouira-IMMOBILIER PRO MAROC Essaouira Marrakech Agadir-DOMAINE DU VAL D'ARGAN Vin Essaouira Maroc-HISTOIRE DE FILLE Shopping Essaouira-LE VENT DES DUNES Hotel-LES CONFITURES DE LOUISA-GENISOL Energie Solaire Essaouira-MOGADOR GOLF ACADEMY Cours de Golf à Essaouira-LA MOUETTE ET LES DROMADAIRES - Restaurant Essaouira-ADPUB Agence de Communication Essaouira-MOGADOR GESTION Bureau de gestion et de Comptabilité Essaouira-BEST RESTAURANT MAROC Guide des meilleurs restaurants-AU COEUR DE L'AMITIE EURO MAROCAINE Association pour les enfants démunis d'Essaouira 

Voir la suite sur leur page ...

Équipage 209

Rallye Aïcha des Gazelles 2015 partie 1.
Carolyne GARRIGUE Shop manager 3e participation Souss/MA
Naima KABBAGE Administrateur de société 3e participation Souss/MA
TOYOTA FJ CRUISER Catégorie: 4x4
Notre force c’est notre complémentarité! Une sacrée découverte de soi mais aussi de l’autre… Une envie de dépassement, de revivre pour la 3eme année consécutive ce beau challenge ensemble, l'envie d'aller plus loin, et de se donner au maximum... ! Une passion avant tout...C’est pour ça qu’on y revient !
Sponsors 
Mauritania Pelagic-Atlantic Harvest-Oceamic-Sarma-OverSeas Proteine-Atlantic Fish Sud-SCPC SAPEL

Voir la suite sur leur page ...

Équipage 220

Rallye Aïcha des Gazelles 2015 partie 1.
Lamia SBAI Chargée d'affaires international - trade finance awb 1ère participation Maroc/MA
Jawhara BENNANI Opticienne 1ère participation Meknes  :MA
Nissan Navara Catégorie: 4x4
Habituées des challenges, notre équipage portera à travers sa complémentarité les valeurs de votre entreprise au-delà de la ligne d'arrivée.... De la motivation et de la détermination .... Nous en avons! Lamia: "réaliser cette aventure me permettra de m'accomplir et de décrocher des étoiles...." Jawhara: "Passionée de sports mécaniques depuis toute petite, participer au Rallye Aicha des Gazelles a toujours été un rêve pour moi."
Sponsors
WAFACASH-WESTERN UNION-WAFA LLD-WAFASALAF -WAFA BAIL-WAFA ASSURANCE



Équipage 221

Rallye Aïcha des Gazelles 2015 partie 1.
Karima LAAROUSSI –MOUHYI Interior designer 4e participation Marrakech-tensift-al haouz/MA
Florence DERAMOND Dirigeante d'entreprise de design 8e participation idf/FR
Toyota FJ Cruiser Catégorie: 4x4
Karima et Florence se sont connues sur le rallye. Cette année, elles ont décidées d'unir leur compétence dans la formation d'un équipage qui portera les couleurs de McDonalds Maroc. Toutes deux dans le design et la décoration d'intérieure, elles ont en commun une énergie positive, de la combativité, de la gentillesse et ... de l'humour! Pour Karima, ce sera son 4ème rallye avec un classement de 10ème en 2014, Florence fera son 8ème rallye (déjà!), 8ème au général l'an passé. Elles véhiculeront comme toujours les valeurs nobles du rallye: l'entraide, la solidarité, le respect des magnifiques paysages traversés et de leur population. Go go go, les Two Two One!
Sponsors: MC Donalds Maroc 

Leurs parcours jour par jour et le classement.

« On voulait que le Maroc arrive dans le top 5. Cela n’était pas arrivé depuis 15 ans. Alors, je voudrais dédier cette victoire à toutes les femmes marocaines. » raconte l’équipage marocain 221 (221-LAAROUSSI -MOUHYI/DERAMOND-MC DONALDS MAROC) arrivé premier au classement général !
 


Équipage 222

Rallye Aïcha des Gazelles 2015 partie 1.
Mounia TERHZAZ Directrice générale adjointe 1ère participation Casablanca/MA
Samia TERHZAZ Drh 1ère participation Casablanca/MA
222 ISUZU D-MAX Catégorie: 4x4
Quand un projet nous tient à cœur, nous ne lâchons rien, même s’il faut contourner certaines dunes … Notre ténacité et notre dynamisme nous permettront de relever ce challenge, d’aller au bout de la compétition et surtout de réussir cette aventure humaine et entre sœurs sans précédent ! Le Rallye est pour nous une occasion nouvelle de nous dépasser et de chercher nos limites. C'est de toute évidence une expérience unique faite pour nous ! Mounia Terhzaz Kabbaj,35 ans, DGA de la societé de services Mobiles Digital Virgo, Mariée et maman de 2 enfants ( Miya 6 ans et Sofia 2 ans ). Samia Terhzaz Tazi, 37 ans, DHR chez SAHAM Assurance Maroc, Mariée et maman de 2 enfants (Mayssen 10 ans et Lina 7 ans.
Sponsors: DIGITAL VIRGO-SAHAM Assurance Maroc-COSUMAR-LAFARGE Maroc-Autonews Maroc-La maison du praliné-Precious Consulting 



La suite de l'article sur les équipages Marocains.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Mars 2015 - 21:09 Rallye Aïcha des Gazelles 2015 partie 2






Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile