4x4-mag
4x4-mag

Le seul webzine Avec un maximum d'infos Sur le monde de l'Off Road au Maroc... Sur 2 ou 4 roues !


Sahara Challenge 2013 Edition 1



Du 24 au 30 novembre 2013.
Au sud Agadir, plage blanche, bivouac au fort d'Aoreora.
Organisé par l'Association des Sports Mécanique du Souss.


Sahara Challenge 2013 Edition 1

Une séance d'inscription de contrôles administratifs et de stickage des véhicules bonne enfant dans un des salons de l'hôte Argana d' Agadir le dimanche 24 novembre.

Sahara Challenge 2013 Edition 1

Pascal fait son premier briefing de la course.

.
 


Première étape du rallye,

Sahara Challenge 2013 Edition 1

Une première spéciale mythique, 80 kilomètres, Takad/Aglou, par le bord de mer, suivi de 140 km de liaison suivie par une seconde spéciale de 120 km, par les plateaux intérieurs jusqu'à l'oued Aoerora.
Départ à 8h sous un ciel gris plombé, nous ne verrons le soleil qu'en fin de journée au bivouac.
Au Km 5, le RZR de Bernard, Jo et Bruno tape dans une dunette et casse une rotule. Ça commence bien pour eux......un véhicule de l' organisation les retrouvent, fait le point avec eux et ils décident de rejoindre le bivouac par la route. 
Renaud fini premier du jour, malgré le cp 1 raté! Suivi de Franck, Yaya, Philippe Morlanne, Jean Louis, Naima et le RZR, qui prend 530 points de pénalité.


Deuxième étape, Aoerora/ TanTan plage/Aoerora, la plus longue du raid, 240 km sans jardinage!

Sahara Challenge 2013 Edition 1
Départ du bivouac par la côte, traversée du Draa, montée sur les plateaux de la rive sud, longer la côte jusqu'à TanTan plage.
Puis 5 km de goudron et on rentre par la piste de l'ONE, re traversée du Draa et plus ou moins 20/30 bornes de hors piste jusqu'à l'oued Aoerora sur 17 km magnifiques dans le lit de l'oued. Notre confrère Jean-Paul se placera 400 m trop loin par rapport à la rentrée des concurrents dans l'oued et ne rejoindre le bivouac qu'après la nuit tombée sans avoir vu personne, très longue attente…
Le range de Matusalem commence à tirer la langue, autant de gaz d'échappement à l'intérieur que dehors, jugez en par vous même à la différence de couleur des mains et des pieds de Chico, ainsi que la vache rouge (le Four Runner) de Yaya, les filles on légèrement déchiré un pneu.... Juste sur 20 cm!
L'oued Draa passé à gué sans beaucoup d'eau.
Jean Louis est premier de l'étape, avec juste 6 minutes de pénalité, bravo!
Renaud fais une étape parfaite avec juste 9 minutes de pénalité suivi de Bernard avec le RZR, qui n'a presque pas eu de panne aujourd'hui..
Philippe Morlanne assure avec une quatrième place.
Demain très belle étape, avec la descente de l'oued de sable.

Le menu du deuxième jour!
Le bar de Maria bien sur avec son jambon, les anchois et poivrons farci d'Alberto et les padrons de Régis.
Toujours les tajines de bœuf, poisson et poulet beldi, ainsi que la pasta di Antonio Lanzetta, avec un choix de sauces, Matrichana, bolognaise et sauce blanche aux fruits de mer.
Et pour ceux qui avaient encore un petit creux, côte a l'os grillée accompagnée de sa ratatouille.
En dessert les super agrumes de la station Kabbage.

Pour les dos cassés, les articulations douloureuses et autres cou en marmelade, la solution:
Widad, notre kiné avec son cabinet de massage installé au bivouac.
 

Troisième jour, la plus belle étape au niveau paysage, le vent déjà 35 km heure de bon matin n'augure rien de bon.... Qui vivra verra. Donc remonter d'Aorerora, sortir sur les plateaux jusqu'à un petit hors piste qui nous mènera à l'oued de sable. 22 bornes de dunes et d'oued à couper le souffle.

Sahara Challenge 2013 Edition 1

Départ de la quatrième étape, petite étape de 140 km. Le temps est toujours a la tempête on a du sable partout, dedans dessus autour un truc de fou. Vont être servi les amis.

Sahara Challenge 2013 Edition 1
Départ vers la partie sud de la plage blanche, la zone molle, très molle de la plage pour remonter et rouler sur les dunes en bord de plage et grosse montée vers le plateau juste en face du champ de tir des FAR. Petite séance photo avec l'équipe de production vidéo.
Tout le monde est passé avec plus ou moins de problème, sauf Yaya qui n'y est même pas arrivé. Le 4runner n'a même pas pu passer sur la plage, il ressemblait a une cocotte minute!!!
Franck avec son Range n'a pas pu monter.
Même l'organisateur à eu une hésitation presque arrivé au sommet !!!
Après ça traversé du champ de tir, merci au commandant qui pilotait le Puma, qui nous a gentiment laissé passer de jour comme de nuit...vers l'oued de Tafnidilt.
Remontée de l'oued vers la passe, le RZR qui marche enfin fini premier, suivi de Jean Louis qui ne lâche rien.
 

Sahara Challenge 2013 Edition 1
3° Renaud qui conserve sa première place au général avec 127 minutes de pénalités. Et cela malgré un super plantage sur dune juste sous les objectifs de l'équipe photo et du cameraman !!! Heureusement que les Gazelles passaient par la.
4° les gazelles, qui ne forcent pas, après des soucis de GPS, elles finissent 5° au général avec 303 minutes de pénalité.
5° Philippe Morlanne toujours aussi régulier, finit troisième au général avec 277 minutes de pénalité.
Franck et Chico sixième, entre la montée ratée du matin et la passe de Tafnidilt difficile ils redescendent au classement, ils finissent 4° au général avec 294 minutes de pénalités.
Yaya et son Runner ne sont toujours pas la....... Mystère et boule de gomme.
Le téléphone satellite avec Luc connecté au site Owaka nous apprend qu'ils sont à la passe et que le véhicule ne bouge plus depuis une heure.
Je rejoins le point et les trouve lui et Philippe juste en bas de la passe, Philippe a levé les mains au ciel quand il m'a vu.... Ils ont du en baver.... ils viennent de déplacer 5 mètres cubes de sable suite à un beau croisement de pont dans les dunes et pour couronner le tout ils n'ont pas mis de gasoil et sont en panne!
Des vrais loups du désert ... Entre un Parisien de Tamanart et un ricain de Floride on ne pouvait pas espérer mieux!!
 

Sahara Challenge 2013 Edition 1
Moi après toute la journée a tourner je n'ai pas trop de fioul à donner....je pompe 5 litres et lui trouve une passe moins molle, arrivés sur le plateau il nous restes 35 bornes au cap, la nuit est sur nous.
On n'est pas arrivé.... Après 15 bornes de sable, d'herbe a chameaux et de cailloux, panne sèche.
Je l'accroche et le tire sur 10 bornes de nuit en hors piste avec des dunes super molle et des obstacles difficile a éviter dans l'obscurité avant de le laisser pour aller lui chercher du fioul et de l'eau.
Je prends le nécessaire au bivouac et repars avec Chico les chercher, 10 bornes a faire pour le retrouver de nuit, commence a se faire tard.... On se plante avant d'arriver et nous sommes obligé de dégonfler sérieusement pour nous en sortir.
On arrive enfin et leurs donnons les bidons d'eau et de gasoil, c'est bien sur l'eau qui fini dans le réservoir...j'vous le répète des flèches, avec l'heure tardive la bière et le sky ils ne s'arrangent pas!!
Je suis bon pour les retirer jusqu'au bivouac, après deux ou trois bornes, déjantages et pneus éclaté, le 80 fini sur trois roues en tirant le 4runner, on se plante dans le sable et décidons de laisser le Runner sur place.
Le 80 nous ramener a deux cent mètres du bivouac sur trois roues avant que la jante avant ne se bloque sur l'étrier de frein. Un monstre le 80!
Philippe le ricain dit que je vais plus vite que Yaya juste avec trois roues! Je ne sais pas si c'est un compliment........
Pendant de temps la au bivouac, les gigots de dromadaires cuisent lentement, surveillé par Jean-Baptiste, notre spécialiste es cuisson.
 

Cinquième jour: la spéciale de la plage fut annulée et après la photo de groupe indispensable les concurrents et les véhicules de l'orga prirent la direction du nord sur une plage le long d'une mer encore un peu haute, dommage il aurait fallu attendre une petite heure en plus…

Sahara Challenge 2013 Edition 1
Festival de plantages, de moteurs en surchauffe et de pannes de gasoil ainsi que de pannes tout court, du spectacle quand même.
Les plantés: le camion d'assistance d'ARD en premier, bon il avait la remorque avec le RZR dessus. Il s'en sortira seul en dégonflant et en descendant le buggy.
Jean-Paul le photographe y eu droit quelques kilomètres plus loin, il s'en sortira grâce à Christian.
Le gasoil: un passage raté d'un réservoir à l'autre et voila Renaud en carafe dans le sable, il repartira une quinzaine de minutes plus tard, ouf…
Les cocottes minutes: Antonio, le Range et le Runner comme d'habitude.
La panne: tient il me semble voir le RZR arriver en remorque, il y avait longtemps… La courroie ayant décidé de déclarer forfait.
 

Rendez-vous le soir même au Braséro à la marina d'Agadir pour la remise des prix.

Sahara Challenge 2013 Edition 1
Super soirée, Christian Zerates et son staff nous on super bien reçu!
Pour une pré-ouverture avant l'ouverture officielle du restaurant ça à était parfait. Tapas, huitres et langoustes, sans compter le bar ouvert…
Pour notre aventure, Renaud et Richard finissent premier sur le 80 Africain, l'expérience a parlé, rien à dire. Bravo!
Franck et Chico deuxième en course, le range a fini et est rentré a la maison. La, il a vraiment besoin d'une révision ou mieux, une réfection totale!
Naima et Caroline, troisième en course, malgré des amortisseurs plus que défaillants. Bravo a nos gazelles.
Jean Louis et Souad sur le 80 tout préparé, finissent deuxième au général et premier en raid. Il ont assuré jusqu'au bout.
Philippe Morlanne deuxième raid, pour un Mirleftien c'est bien
Bernard, Jo et Bruno troisième raid, malgré une chkoumounne incroyable.
Yaya et arrivé!!! Qui l'eu cru…
Un prix pour Ali notre ambulancier de choc, à qui Pascal en a fait voire de toutes les couleurs...

Super semaine avec des gens supers.

Sahara Challenge 2013 Edition 1

Les Albums Photos

Les Vérifications à l'hôtel Argana d'Agadir.

La spéciale n°1 :  80 kilomètres, Takad/Aglou, par le bord de mer, suivi de 140 km de liaison suivie par une seconde spéciale de 120 km

La spéciale n°2: Aoerora/ TanTan plage/Aoerora, la plus longue du raid, 240 km sans jardinage!

La spéciale n°3: La plus belle étape au niveau paysage, le vent déjà 35 km heure de bon matin n'augure rien de bon.... 

La spéciale n°4: Petite étape de 140 km.

La spéciale n°5: La plage Blanche

La remise des prix et les photos de tous les équipages: Rendez-vous le soir même au Braséro à la marina d'Agadir pour la remise des prix.

 


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 4 Novembre 2017 - 10:00 Sahara Challenge 2018. 6° Edition

Lundi 7 Novembre 2016 - 21:05 Sahara Challenge 2017






Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile