4x4-mag
4x4-mag

Le seul webzine Avec un maximum d'infos Sur le monde de l'Off Road au Maroc... Sur 2 ou 4 roues !


Ax Africa Raid



Nostalgique des années ou il participait avec ses potes aux raids et rallyes africain, Pascal Barbier a imaginé l’AX-AFRICA-RAID.


Edition 4 du 24 mars au 08 avril 2018

Ax Africa Raid
Allez c'est parti pour le 4ème Ax Africa Raid Humanitaire.
Du 24 Mars au 08 Avril 2018.
Demandez votre dossier d'inscription en message privé...
Attention!! nombre de participant limité à 22 AX, avec 3 /4x4 assistances + le 4x4 d'Ali Nassir pour la mécanique.
Guidage AICHA et YVES - lecashdu4x4-maroc.com
gsm:+212.6.55.55.98.07 - fixe:+212.5.35.36.40.40 (gratuit france/maroc)

Ax Africa Raid

 


Edition 2 du 27 mars au 08 avril 2016.

Ax Africa Raid

 

L'album photo de l'édition 1 2015

Le récit de notre aventure par Zabeth Manon sur le Deuxième AX Africa Raid (du 25 mars au 11 avril 2016)

Le 25/03/16 : Départ du 2ème Ax Africa Raid du karting de Saran, il est 14h20. Nous sommes 5 voitures : la n°4, 5, 8, 11 et 12 (notre assistance). Ce soir nous devons dormir à Perpignan. 22h12, c’est reparti après un dîner sur une aire d’autoroute puis nous arrivons sur le parking de l’hôtel à 23h50.
(J1 : 732 km)

Le 26/03/16 : Départ de l’hôtel à 8h45 après une petite nuit mais là au moins dans un vrai lit.
Palmiers, soleil, montagnes enneigées, le paysage et les conditions sont prometteurs…10h10, nous arrivons à la Jonquera : achats divers puis nous repartons à 11h00. 11h47, la voiture du Président nous a rejoints sur l’autoroute. 13h00 pause déjeuner à côté de Tarragone. 14h17, nous attendons le président puis nous repartons sous le soleil (32°C dans les voitures). 15h45 : pause essence, Poupette a du remplir sur le bord de l’autoroute (heureusement, elle avait un peu d’essence dans son jerrican. Nous attendons la n°1 (le Président et Patrice) car ils sont en panne, leur moteur s’arrête puis redémarre puis re arrêt…Nous attendons le verdict. 16h30 nous repartons vers Valence, la voiture n°1 faisait des coupures de moteur mais finalement tout va bien…
17h arrivée au camping, nous sommes à Ribéra de Cabanes. Installation des tentes, apéro, petite balade sur la plage puis dîner au restaurant du camping (25°C dans la salle, Maryline ne se sent pas bien et préfère aller se coucher). Pour les autres, douches puis coucher à 22h30. (J2 : 558 km)

Le 27/03/16 : Départ 9h17. Pascal et Patrice (N°1) sont partis plus tôt suite aux soucis de la veille. Nous nous arrêtons faire une nouvelle fois le plein, l’équipage n°2 nous rejoint, nous sommes ravis, le convoi se rallonge… Point de vue météo, c’est un peu nuageux mais la chaleur commence à se faire sentir. Point de vue paysage, nous sommes entourés de montagnes et de vergers d’orangers…l’odeur est très agréable. Nous nous arrêtons à 25 KM avant Murcia pour déjeuner à 13h puis à 14h24 nous sommes prêts pour le départ. Une minute pour attendre le changement de couche de Laouen et c’est parti.
15h00 la température est de 23 °C, nous sommes très bien malgré quelques nuages.
17h15 arrivée à Alméria, il fait 25 °C.
17h30 les 12 équipages se sont retrouvées.
17h45 nous repartons pour trouver une plage et profiter un peu.
Après un dîner où nous avons eu bien froid, nous arrivons au port à 21h05. Les AX restent moteur allumés pour certaines afin de nous réchauffer. Ouf !!! le chauffage fonctionne.
Le bateau doit partir à 23h00
23h30 nous embarquons et prenons réception de nos couchettes (il faut profiter de cette dernière nuit dans un bon lit) puis après une bonne douche chaude (que chacun apprécie également), nous tombons dans les bras de Morphée. (J3 : 466 km)

Le 28/03/16: Après une nuit sous la clim de notre cabine, nous avons la joie de voir le soleil se lever ; c’est magnifique et si soudain…
8h43, les voitures commencent à reculer pour sortir de ce ferry.
9h10, nous commençons la queue pour passer la frontière et déjà nous voyons bien que nous sommes ailleurs. Toujours dans la file, Poupette est en panne. De mon côté, je préfère que Thierry m’enferme dans la voiture lorsqu’il va voir Loïc.
11h05 nous sortons enfin de cette jungle et retrouvons notre guide.
Après réparation de Poupette et quelque changement de pneu, nous repartons devancé par Yves Vincent et Aïcha dans leur 4x4.
14h00 nous nous arrêtons pour déjeuner à BEKRAM, salade marocaine, viande haché, thé à la menthe et saucisses pour Laouen. 16h, nous repartons après avoir acheté du pain, des fraises et légumes divers pour certain.
17h38 nous entrons sur notre première piste très caillouteuse... et nous nous arrêtons à 18h23 pour notre premier bivouac dans une forêt de pins à 970 m d’altitude.
Nous profitons du coucher de soleil tous autour d’un apéritif puis dînons.
21h00- 21h30 nous nous couchons pour être en forme et profiter une nouvelle fois des pistes demain. (J4 : 185 km)

Le 29/03/16: Il est 8h45, cela fait déjà ¼ d’heure que les moteurs vrombissent, prêtent à partir vers de nouvelles aventures…
Nous sommes dans la région de l’Orient, l’équipage n°8 a perdu son bidon d’eau, la n°3 doit rattacher son pot d’échappement (serge est heureux, sa voiture fait plus de bruit que celle de Doudou). Nous sommes entourés d’orchidées sauvages et de petits buissons et la lune est encore parmi nous…
Nous nous arrêtons dans une école, il y a trois classes, nous distribuons : cahiers, stylos, livres… les enfants ont des étoiles dans les yeux et moi, je me laisse emporter par l’émotion et les larmes coulent sur mes joues puis nous quittons le village de TIOLLI.
Les voitures souffrent mais les pilotes sont tous aux anges, ça secoue de tous les côtés mais que c’est bon…..
Nous apercevons les montagnes Algérienne à une quarantaine de Km d’après notre guide Yves puis nous traversons un tout petit cour d’eau malgré le paysage sec ou l’on se demande comment les nomades nourrices leurs troupeaux.
11h50 arrêt dans une station-service qui fait également garage, Patrick et Denise ont éclaté un pneu sur la piste. Nous repartons et roulons encore une heure avant de faire la pause déjeunée. Yves nous abandonne pour voir si nous pouvons aller sur les pistes sablonneuses. Notre après midi va être une nouvelle expérience, Yves nous confirme que nous pouvons aller jouer.
14h30 nous partons pour 40 km de pistes.
16h40, après plusieurs péripéties (surtout de la n°8 avec la perte de notre bidon d’eau qui été sous la voiture, un amortisseur à l’avant droit qu’il a fallu resserrer puis un gros choc qui engendre la sécurité du moteur et qui le coupe puis de nouveau arrêt pour cette fois notre pare-brise décollé), nous nous arrêtons pour notre nouveau bivouac cette fois dans une grande prairie.
19h00 la douche est prise et nous profitons tous les uns des autres.
(J5 : 133 km)

Le 30/03/16: Départ 8h30, Nous roulons toujours dans le désert et nous nous dirigeons vers les dunes de sable. 8h52 nous stoppons le convoi pour attendre la n°10 (Denise et Ben), nous repartons au bout de 5 minutes puis à 9h08 nous nous arrêtons une nouvelle fois. Aujourd’hui la « chkoumoune » à l’air d’être pour la n°10… 9h17 c’est de nouveau repartie après la 2ème crevaison de Ben.
10h10 nous retrouvons une route goudronnée et nous nous arrêtons plus loin car il y a plus que 4 voitures (la 4, 8, 12, et 11) derrière le 4x4 de notre guide.
Nous arrivons à TE NDRARA à 10h19 où nous sommes arrêtés pour un contrôle de police. 11h10 après contrôle des passeports et des plaques de véhicules nous partons pour trouver un garage.
Ici nous sommes dans le vieux Maroc, il y a peu de femmes dans les rues et Yves m’explique qu’ici elles restent chez elle et n’ont pas le droit de sortir, ce sont même les hommes qui font les courses…
Il est midi, nous repartons après la réparation des pneus de Ben, l’achat d’un tube de silicone pour la n°8 et un thé à la menthe en terrasse et nous nous arrêtons pour pique-niquer dans une ancienne gare 30 minutes puis nous repartons. 13h21 : nous entrons dans une tempête de sable, le paysage change, les cailloux sont de plus en plus parsemés et laissent place au sable. Nous croisons tout de même un berger avec ses trois vaches et ça y est, nous y sommes dans ce sable si attendu par tous…..
Sur notre chemin, nous croisons des Nomades et nous leur offrons crayons, casquettes, poupées, bonbons… nous sommes des distributeurs d’Amour à voir leurs yeux pétiller.
14h55, c’est au tour de notre guide de grever, changement de la roue puis nous repartons.
15h16 : encore un pneu à changer, cette fois, c’est Christine et Nicolas la n°15 (Nicotine)
C’est maintenant au tour de Serge et Jacky (n°3), leur voiture est à plus de 120 °C, le convoi est arrêté et Yves est Aicha vont à leur rencontre. Nous sommes à 1129 m d’altitude sur le lac ou nous roulons à environ 100 Km/h.
Toujours sur les pistes nous sommes désormais entourés de montagnes. Malgré la poussière le spectacle est grandiose et nous retrouvons la végétation et des palmiers puis j’aperçois au loin ce qui me semble être de l’eau et nos premiers dromadaires. Après un passage où quelques voitures s’ensablent, notre guide fait demi-tour car le terrain est trop difficile.
Nous nous arrêtons pour notre dernier bivouac non loin d’un barrage où Pat essai de trouver la fuite de son matelas aidé par Loïc et Thierry pendant ce temps les plus courageux vont dans le lac faire leur toilette et les autres prennent les douches solaires qui ne sont pas très chaudes… puis nous partageons l’apéro autour de notre 4x4 d’assistance (Fabienne et Xavier) et ouvrons une bouteille de bulles offerte par Nicolas pour son anniversaire qui sera pourtant que le 5 avril. (J6 : 214 km)

Départ de ce lieu magique à 9h30, la n°12 s’ensable au bous à peine 1 minute et Fabien doit déjà pousser. Nous nous arrêtons dans une petite école où il y a peu d’enfants, nous donnons ballons, crayons, trousses et bonbons. Les enfants sont très timides mais leur professeur leur dit de nous chanter une chanson et des sourires arrivent sur leurs petites lèvres, c’est une vraie joie de recevoir ce cadeau.
Nous nous arrêtons de nouveau, là il y a 2 classes dont une équipée d’un vidéo projecteur. Pourtant, ici, il nous semble qu’on est loin des nouvelles technologies.
Nous nous arrêtons à BOURAFA pour faire le plein et là, la n°8 s’aperçoit qu’il y a une fuite dessous. Une durite est percée, nous allons devoir trouver un garage. 13h10, réparation faite pour 100 dirhams, nous allons rechercher les autres qui, pendant ce temps ont trouvé un lieu pour déjeuner (poulet/frites sauce aux olives accompagné d’une salade marocaine suivi d’un bon thé à la menthe) puis nous voilà reparti, il est 14h55.
Nous arrivons à BOUANANE, il est 16h21, traversée de la ville et arrêt pour un nouveau thé à la menthe puis nous rallumons nos bolides à 17h05. Ce soir, nous dormons dans des tentes Berbère. Tout le monde est heureux de pouvoir prendre une douche chaude puis nous sommes happés par les musiciens qui nous donnent le signal du dîner où nous dégustons un couscous au poulet, légumes et raisins. Laouen, quant à lui est heureux de se faire deux copines Céleste et Clémentine (petites filles du propriétaire des lieux) puis chacun regagne sa chambrée pour une nuit que semble être partie pour être très venteuse… (J7 : 253 km)

Le 01/04/16: Nous décollons à 9h20 pour un programme de 80 km de pistes. Nous traversons un oued avec de l’eau cette fois. Le paysage est toujours aussi majestueux.
Nous nous arrêtons pour déjeuner un tajine et en dessert un fromage blanc au sirop de dattes. La vue est magnifique avec en contre bas une oasis. Nous sommes dans la vallée de ZIZ puis nous passons entre autre par le centre d’AOUFOUS.
Nous arrivons dans le Sahara et nous achetons à un berbère chèche, lavabo de pierre fossilisé…..puis nous passons par MAADID, ARFOUD, RISSANI et bien d’autres encore…
A 16h26 nous retrouvons de nouveau une piste, ici, aucune végétation mise à part quelques arbres de-ci delà et au loin les dunes de sable.
16h37 nous arrivons aux Dunes d’Or à 746 m d’altitude où nous allons passer la nuit et pour certain faire une promenade en dromadaire. La balade nous permet de voir le coucher de soleil puis nous rentrons pour le diner (poulet, tajine et salade de fruits saupoudrée de cannelle).
Les chambres sont grandiose, pour notre part, nous avons le n°51 qui contient 3 lits dont un de plus de 2 mètre puis d’une terrasse privative à l’étage qui nous offre une vue magnifique sur les dunes de sable au couleur de l’or. (J8 : 170 km)

Le 02/04/16: Ce matin, le rythme est lent, il est déjà 8h50. Personne ne veut quitter ce palais des milles et une nuit, nous partons tout de même vers de nouvelles aventures affronter les dunes de sables. Les pilotes dégonflent les pneus pour plus de prise.
9h20, les premiers s’ensablent (la 4, 2, 10, 14, 3, 15, 12, et la 1). Seul la 11, Titine (8) et Poupette (5) sont venues à bout de cette difficulté (sauf que la 8 n’a plus d’amortisseur avant). Nous repartons jouer jusqu’au moment où Pat crève son pneu arrière gauche. Après le remplacement, nous partons de nouveau, il est 10h45.
Nouvelle difficulté, quelques-uns s’ensable de nouveau puis remplacement du cardan de la n°1 (notre président) pendant ce temps, les autres regonflent leurs pneus puis après un apéro derrière notre 4x4 d’assistance nous repartons et nous distribuons lors d’un arrêt des vêtements, peluches, ballons, cahiers, crayons dans un petit camp berbère où il y a 2 femmes et plusieurs jeunes enfants sur qui les mouches sont posées puis pendant ce temps, poussée par Maryline, je prends le volant de la n°4 et fais quelques aller-retour à fond de 2. Ensuite, nous repartons sur la ville de MERZOUGA pour déjeuner et trouver un garage pour nos amortisseurs.
Il est 16h39, nous repartons pour 70 Km de piste après avoir réparé qu’un amortisseur et nous êtes restaurés avec pizza marocaine et oranges à la cannelle avec quelques dattes.
18h25, après beaucoup de poussières et l’ensablement de Ben, nous arrivons à notre campement berbère où nous sommes accueillis avec un thé à la menthe et des gâteaux au miel. Puis, le soir, nous allons diner et en fin de diner la musique fait danser les personnes qui ne sont pas encore couchées.
(J9 : 129 km)

Le 03/04/16: 7h30, petit déjeuner, crêpes marocaines, thé à la menthe, café…nous sommes bichonnés. Photos devant les voitures avec les banderoles puis nous reprenons l’ancienne route du Dakar, il est 8h48. Nous nous ensablons pour la troisième fois. Cette fois, c’est la durite de Poupette (changement), la fois d’avant c’était la traverse avant arrachée, que nous attend-il plus loin, le futur nous le dira….
Voilà, c’est arrivé 200m plus loin, cette fois c’est une courroie d’alternateur de la n°3 puis nous repartons affronter un terrain très sablonneux où nous devons tous nous faire tracter sauf les Fréros, Doudou et Pascal. Dans cette nouvelle épreuve Poupette se fait arracher le pare-chocs.
Nous avons fait 27 Km depuis ce matin, ça fait déjà 5h que nous essayons de venir à bout de ce tronçon de piste et au moment de repartir pour la énième fois l’ensablement de la n°1 se fait déjà. 1,6 k plus loin replantage, cette fois, la Poupette Team doit changer une roue suite à une crevaison puis nous repartons. Il est maintenant 15h25, les estomacs commencent à se tordre, Ben nous offre un morceau de viande séchée (quel délice ce morceau..). Nous sommes arrêté de nouveau à 15h35, Ben doit refixer son pot d’échappement qui s’est aplatit et décroché à cause de multiples chocs…Ce soir il lui redonnera une forme ronde.
Ça fait maintenant 45 mn que nous sommes une nouvelle fois arrêtés, il est 16h45, la journée aura été dure pour nos machines, c’est au tour de Poupette d’être réparée de nouveau, cette fois c’est un problème d’arrivée d’essence (supposition)…
Nous sommes en plein soleil, ce dernier commence vraiment à bruler nos peaux et notre stock d’eau diminue. Malgré les conditions difficiles, Laouen est toujours aussi sage et joue dans sa voiture. Il est 17h lorsque nous repartons.
17h37, nous arrivons à l’auberge Lac Maider pour le déjeuner.
21h17, nous repartons tous ensemble affronter 7 km de piste avant notre nuit.
21h37, Poupette est de nouveau en rideau, Xavier et fabienne vont les tracter pour regagner l’auberge. Nous arrivons à 22h21 et de plus, guidé par un berbère en moto…
Nous nous douchons, dînons puis Tintin, Doudou, Thierry, Stéphane et Maryline attendent Ali (qui a son garage à 120 km). Les mécanos d’Ali arrivent en 4x4 à 3 et en 30 minutes réparent Poupette. Ils dînent puis repartent. Nous irons dans son garage à ZAGORA dans deux jours pour régler la note et faire des petites réparations pour ceux qui en ont besoin. (J10 : 67 km)
PS : 67 km que l’on aura fait en 14h

Le 04/04/16: Il est 9h45 lorsque nous repartons après que les pilotes aient regonflé leurs pneus et fait un peu de mécanique. C’est parti pour une nouvelle journée…
10h53 nous repartons après qu’Yves soit allé chercher Ben qui été parti seul (car il ne nous avait pas vu sur le côté) en hors-piste alors que tout le monde l’attendait après la refixassions de son pot d’échappement.
A midi, nous pique-niquons dans un reg (désert de cailloux) dans la région d’Ouarzazate et les Oasis du sud.
Nous repartons à 13h10. Ici les pierres sont noires brulées par le soleil, lorsque nous en cassons une, elle est blanche à l’intérieur.
Nous nous arrêtons, un peu plus loin, distribuer des fournitures et des livres de français dans une nouvelle école. Ici, il y a 3 niveaux, un professeur d’arabe qui compte 17 élèves et un de français qui en compte 35.
Sur la quantité d’enfants, il y a que 2 filles…
Nous traversons par la suite des villages dans les oasis, beaucoup de femmes sont dans leurs cultures, Ici tout est verdoyant et quelques Km plus tard c’est de nouveau un paysage désertique.
Aujourd’hui, nous arrivons de bonne heure à notre camp, il est 14h53 et nous allons dormir dans des tentes berbères. Nous profitons de cet après-midi pour nous reposer, faire un peu de mécanique puis partageons tous ensemble cette soirée où Laouen se trouve un nouvel ami « Mohamed » qui profite de notre passage pour picorer à l’apéritif et au diner avec nous. Ils jouent tous les deux au ballon, aux avions en papier qu’Angélique leur fabrique et regarde un peu des jeux sur le téléphone de Nathalie.
Puis nous allons nous coucher pour la dernière fois dans ces tentes berbères où nous passons tous une excellente nuit. (J11 : 83 km)

Le 05/04/16: 8h20, nous partons ensemble puis nous nous séparons en deux groupes car 5 voitures vont chez Ali à ZAGORA et les autres poursuivent le chemin initial.
10h10, Ali arrive à notre rencontre, c’est quand même incroyable qu’il nous retrouve à chaque fois…Il nous devance et nous conduit à son garage. Nous en repartons à 13h08 et il nous reste 500 km pour rejoindre le groupe. Nous retournons faire un dernier réglage chez Ali pour Poupette, achetons des pizzas puis nous repartons de ZAGORA, il est 13h55 et il fait 32 °C.
Nous pique-niquons vite fait à côté d’un champ de pastèques (au grand regret de Loïc, pas assez mûre pour que le paysan nous en vende une) puis c’est reparti.
Il est 15h45, nous venons de voir un panneau indiquant que nous sommes à 260 km de TAROUDANT.
16h00 arrêt essence et derrière la station, une piscine (certes pas en eau) et un petit crapaud qui se promène sur la terrasse, après ce décore inattendu pour une station-service, nous repartons au bout de 10 minutes.
Nous sommes à 120 km de TAROUDNT, Poupette n’a plus d’alternateur donc nous nous continuons et au cas où elle s’arrête, nous avons tout ce qu’il faut pour réparer en 30 minutes.
Cette fois, nous nous arrêtons pour la n°4, crevaison, Pat dit au Fréros, Poupette et Michael de continuer sans nous. Thierry aide pour changer la roue, il est 18h30 et la température extérieur est loin d’être la même qu’à ZAGORA, ici il y a beaucoup de vent et il fait froid. Il est 18h36, c’est fait, puis nous passons à ASSAKI.
Nous arrivons au camping du jardin de TAROUDANT à 20h05 et sommes heureux de retrouver tous nos amis qui ont déjà déchargé leur voitures et donné le matériel à l’association qui est venue avec un camion. (J12 : 506 km)

Le 06/04/16: Départ du camping à 9h35 direction l’association à OULAD TEIMA pour déposer le matériel qui reste dans les 5 voitures d’hier.
Nous sommes, comme l’an dernier, reçu comme des rois avec thé à la menthe, petits gâteaux et cette année l’association nous remet un dossier par voiture qui explique l’association. Nous repartons à 11h48 après la traditionnelle photo avec toute l’équipe de l’association et notre banderole.
A plus de 200 km de MARRAKECH, nous nous arrêtons sur une station-service désaffectée pour faire un peu de mécanique, acheter du pain et des légumes pour certain.
Après déjeuner, nous passons par LOUDAYA avant d’arriver à MARRAKECH.
Arrivée… installation… et piscine pour certain et diner avant d’aller se coucher pour une bonne nuit
(J13 : 311 km)

Le 07/04/16: Nous quittons notre lieu paradisiaque pour FES à 9h25. Petite pause déjeuner entourée de la route et de la forêt de chêne liège ou nous nous retrouvons tous puis nous traçons notre chemin pour FES sortie SEFROU ou nous devons tous nous attendre.
Nous arrivons à FES : En 1911 cette ville est investie par des tribus berbères et le Sultan doit faire appel aux troupes françaises pour sauver son trône. L’année suivante, le traité de Fès est signé. Peu après l’arrivée de Lyautey, le nouveau sultan Moulay Youssef quitte la ville millénaire pour RABAT. FES n’est plus la capitale du Maroc.
Arrivée dans le camping où tout le monde est d’accord pour que l’on en trouve un autre. Xavier et Fabien font cette recherche et trouve notre nouveau nid pour 2 jours.

Le 08/04/16: Les voitures restent sur le camping avec Patrice Touron et Pascal. Nous, nous partons la journée pour visiter et apprendre l’histoire de cette ville si riche…

Le 09/04/16: Départ à 7h30 pour 400 km afin d’être à l’heure pour le bateau qui nous ramène à Barcelone. Nous passons entre autre par MEKNES.
Sur la route, Laouen est malade, Xavier est en panne d’alternateur et Pat descend dans un fossé d’où les habitants à proximité le sortent. BELKSIRI puis nous arrivons à TANGER MED à 14h35. Nous montons à bord à 16h16 après les contrôles de passeports et des coffres. 18h15 notre bateau quitte les côtes...

Le 10/04/16: Nous avons passé 26 heures sur le bateau. Repos, apéro, restauration, tarot….
Nous débarquons et passons aux contrôles des papiers à 19h07 puis nous commençons à faire la queue pour passer la douane.
19h25 nous sommes tous sortie puis nous nous disons au revoir.
Il reste la voiture 4, 8, 5, Fabien et Cyril qui restent ensemble direction la Jonquera où nous arrivons à 21h58. 2h du matin = dernière nuit à Toulouse

Le 11/04/16: Départ de l’hôtel formule 1 de Toulouse à 7h39.
7h55, la pluie est avec nous, 18 jours sans une goutte puis voilà notre retour en France Grrr !!!
13h20 nous quittons Poupette à la ferté St Aubin, Sniff !!!
Arrivée de Titine, la numéro 8 chez elle après 5637 km.

Vivement l’an prochain et merci à tous pour ces moments de partage…
Zabeth

Contact

Ax Africa Raid


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juillet 2017 - 21:13 Panda raid

Lundi 19 Décembre 2016 - 11:54 Raids des Marques






Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile