4x4-mag
4x4-mag

Le seul webzine Avec un maximum d'infos Sur le monde de l'Off Road au Maroc... Sur 2 ou 4 roues !



Il est handicapé… et il rêvait de parcourir le désert !



Son handicap décuple sa détermination ! Benjamin Bobon n’en est pas à sa première aventure. Il y a peu il découvrait Agadir et participait à différentes activités sportives, telle une randonnée en buggy sur les plages du Sud. C’est lors de ce voyage, organisé en collaboration avec l’association belge « I’m Freee Traveling », que Benjamin a parlé de son envie de découvrir le désert…


Il est handicapé… et il rêvait de parcourir le désert !
L’idée fut donc lancée et rapidement le projet s’est mis en place. Un circuit au départ d’Agadir, passant par Ouarzazate, Zagora, M’hamid El Ghizlane et les magnifiques dunes de l’Erg Chegaga à été proposé. Il n’a fallut que quelques semaines pour mener ce projet à bien, grâce au dynamisme d’un réseau d’amis et de prestataires de service touristiques.
 
Le déplacement s’est effectué à bord de deux 4x4 équipés pour le désert. L’un suffisamment spacieux pour emporter le matériel, les bagages et surtout la chaise électrique de Benjamin (pesant quelques 80 Kgs). Des rampes en aluminium ont permis de monter et descendre la chaise. Et un autre véhicule reconnu pour son confort et équipé de GPS spéciaux pour le désert, dans le quel Benjamin a pris place, aidé par son accompagnatrice Sarah.

Il est handicapé… et il rêvait de parcourir le désert !
La première étape à été la route d’Agadir à Ouarzazate, en passant par Taliouine et Tazenacht. A Ouarzazate, Benjamin a pu découvrir le service adapté aux personnes à mobilité réduite de l’auberge « Dar Daif ». Jean-Pierre, le propriétaire de l’auberge, à décidé de s’investir dans les services aux personnes handicapées. Outre une chambre complètement adaptée, avec tout le matériel nécessaire, il propose des randonnées dans les palmeraies avec des « Joëllettes », sortes de chaises roulantes à une seule roue et avec des brancards pour la pousser et la tirer. Ainsi que des randonnées à dos de dromadaires, dans des fauteuils adaptés. Une initiative à suivre et de très belles rencontres.
 
Ensuite, l’expédition a pris la piste vers l’Oasis de Fint. Les oueds en crue, suite aux pluies récentes, ont donné du fil à retordre aux pilotes des 4x4. Avec l’aide des habitants de l’Oasis et quelques coups de treuils, tout le monde à finit par arriver à l’auberge, halte de midi. Après un magnifique repas, la piste fut reprise pour rejoindre la petite ville d’Agdz et le début de la vallée du Drâa. L’étape du jour à conduit les participants à l’écolodge « Bab El Oued », pour une magnifique nuit en mode « Oasis ». Sans être spécifiquement adapté aux personnes handicapées, cet écolodge offre néanmoins un accès aisé aux personnes en chaise roulante. Les sentiers de l’oasis sont bétonnés et facilement accessibles. Deux chambres sont au même niveau que les sentiers, sans marches pour y accéder. Les chambres et salles de bain sont spacieuses et permettent de s’y déplacer en chaise roulante. La qualité de l’accueil et la cuisine gastronomique préparée par Mathilde et Zine, alliés à la beauté des lieux, ont fait de cette halte l’un des plus beaux moments du voyage.

Il est handicapé… et il rêvait de parcourir le désert !
Mais déjà il fallut songer à reprendre la piste vers Zagora, la destination suivante. Cette piste longe la palmeraie la plus grande du monde, sur des dizaines de kilomètres. Les paysages sont faits de montagnes sauvages, de palmeraies et de cultures et de magnifiques kasbah.  La halte du jour à fait découvrir à Benjamin les premières dunes et le premier Bivouac « La caravane du Sud », situé à un jet de pierre de la ville. Une entrée en matière en douceur, dans un bivouac très confortable. Une magnifique surprise attendait Benjamin : le sol en terre compacte du bivouac lui a permis de se déplacer avec son fauteuil électrique. Lui qui pensait devoir se faire tirer dans un fauteuil manuel. Son fauteuil électrique est sa seule possibilité de mobilité et lui est donc d’une grande utilité. La première soirée s’est passée à admirer les étoiles dans le ciel pur du désert.
 
Le lendemain matin, après un arrêt au village des poteries vertes de Tamgroute, nous continuons vers M’Hamid El Ghizlane. Une info nous parviens : la piste d’accès aux dunes de Chegaga par M’Hamid n’est pas praticable en raison des récentes pluies. L’oued Drâa est rempli d’eau, de même que le lac Iriki. Un autre accès est possible via la petite ville de Tagounite et la piste de l’Oasis Sacrée. Après quelques heures de piste et de navigation au GPS dans les dunes, nous rejoignons notre bivouac de la société « Caravane du Sud », au milieu des dunes de Chegaga. Encore une fois Benjamin est agréablement surpris de constater qu’il pourra utiliser son fauteuil électrique au bivouac. Il n’hésitera pas à s’éloigner seul de quelques 500m dans les dunes… De quoi profiter de la solitude du désert.

Il est handicapé… et il rêvait de parcourir le désert !
Nous mettrons à profit ces deux jours de désert pour explorer les environs en 4x4 et satisfaire un des désirs de Benjamin : le monter au sommet d’une grande dune pour admirer le paysage et faire quelques photos. Benjamin est surpris par les capacités de franchissement des 4x4 dans le sable. Il en profite au maximum et n’en a jamais assez. Nous profitons également de la gastronomie Marocaine, des délicieuses poses thé à la menthe et de tout ce qui fait la magie d’un séjour dans le désert. Le plus fantastique restant l’observation des étoiles à la nuit tombée. De magnifiques étoiles filantes déchirent le ciel. Tout est calme et tranquillité. Un vrai ressourcement.
 
La seconde partie du voyage correspondra à une autre passion de Benjamin : le cinéma. De retour à ourazazate, nous prenons nos quartiers à l’hôtel Oscar, situé au cœur des studios de cinéma ATLAS. Cet hôtel, sans être totalement adapté aux personnes à mobilité réduite est néanmoins très accessible. Des rampes en bois permettent de négocier les quelques petites marches. Les chambres sont spacieuses et situées souvent au rez de chaussée, autour de la piscine.

Il est handicapé… et il rêvait de parcourir le désert !
La visite des studios se passe sans problèmes pour Benjamin et son fauteuil électrique. Seuls quelques décors sont un peu plus difficiles d’accès. Mais la majorité en restent accessible. Nous voyageons donc dans les décors des films Astérix et Obélix, Gladiator, Game of Thrones, Indigènes, Kundun, etc,… Pour visiter le monumental décor du film Kingdom of Heaven, reconstituant la ville de Jérusalem, un peu plus éloigné dans la plaine désertique, Benjamin a pris place dans un buggy de location, avec Sarah comme pilote. Une grande aventure, qui les emmènera aussi à la découverte de la Kasbah de Tifoultoute. Benjamin aura aussi la possibilité de voir la préparation d’un tournage et les nombreux artisans au travail pour fabriquer les accessoires et les décors d’un futur film. Il sera aussi impressionné par la visite de la section des animaux et des dresseurs, s’occupant des chevaux, chiens, dromadaires et autres stars animalières des tournages de films. Tout un monde en pleine effervescence grâce à la reprise des grands tournages à Ouarzazate.
 
Un tel séjour fait aussi la part belle à de magnifiques moments, tels qu’un bon repas, pour savourer la gastronomie Marocaine, au bord de la piscine de l’hôtel Oscar. De quoi profiter de belles vacances dans un endroit de rêve, décoré sur le thème du cinéma et des grands films tournés ici.

Il est handicapé… et il rêvait de parcourir le désert !
Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin et déjà il faut penser à la route de retour vers Agadir. Benjamin et Sarah se reposeront deux jours dans un hôtel de la station balnéaire, avant de prendre leur avion de retour vers la Belgique.
 
Le Bilan : Une aventure magnifique, prouvant encore une fois que tout le monde peut profiter de ce pays magnifique et tellement diversifié qu’est le Maroc. L’accueil et la disponibilité des gens, du personnel et des propriétaires d’hôtels et autres infrastructures touristiques permet de faire des merveilles. Les voyageurs à mobilité réduite peuvent sans aucuns soucis voyager au Maroc, notamment grâce à l’aide d’associations (sans but lucratif)  telles qu’Im Freee Traveling. Ces association font un travail formidable pour proposer des hôtels accessibles ou adaptés, permettent de disposer de matériel technique de location, de bénéficier de prestations de transporteurs adaptés et de guides ou assistants personnels formés spécifiquement. Pour ceux qui ont la nécessité d’une assistance médicale, tout est aussi prévu et possible. La cerise sur le gâteau étant la possibilité de participer à des activités sportives testées et sélectionnés en fonction du degré de mobilité et des spécificités du participant : 4x4, buggy, quad, jet-ski, catamaran, etc,…

Nous adressons aussi nos plus vifs remerciements à nos deux guides et chauffeurs, Alain et Jean-Baptiste, pour leur disponibilité et leur dévouement à tout moment.
 
Texte et photos : Marc d’Haenen – www.marc-dhaenen.com

Il est handicapé… et il rêvait de parcourir le désert !
Pour plus d’infos sur les services aux personnes à mobilité réduite : http://www.imfreee.org

Pour des infos sur les séjours dans la région Souss Massa Drâa : www.visitagadir.com
 
Les hébergements :
 
http://dardaif.ma/
http://www.babelouedmaroc.com/
http://www.caravanesud.com/
http://www.hotel-oscar-ouarzazate.com/

Pour les infos sur la coordination technique de ce voyage: marc@marc-dhaenen.com

Il est handicapé… et il rêvait de parcourir le désert !






Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile